Si nous acceptons le concept qu'une chose n'existe qu'en fonction d'une autre,
la réalité ne saurait exister que par son contraire, soit l'irréel.
Sans l'illogique, on ne peut parler de logique.

Avant que vous ne lisiez ces lignes ou connaissiez mes autres oeuvres
MG était totalement inexistant pour vous. Il n'existait pas un point c'est tout!
Il en est de même pour tout ce que vous allez découvrir dans votre vie!

Mais qu'est-ce que le réel sinon qu'une partie d'un tout universel
que nos sens peuvent identifier directement ou
indirectement par les témoignages d'outils que notre raison cautionne.

Qu'en est-il du reste?
Je pense que l'art nous révèle ce qui échappe à notre réalité.

Et si j'étais l'univers? Que ma naissance était  le bigbang, la préhistoire mon enfance,
le moyen âge, mon adolescence...et la fin du monde, ma mort?

Du néant de mon existence
naîtrait automatiquement un autre tout
car le rien ne saurait exister sans son contraire.
.
 Il y aurait autant d'univers qu'il y a d'existences.
Ce n'est pas le monde qui peut changer, c'est notre monde!

MG septembre 2008